Notre Histoire

La Casa do Menor a été fondée en 1986 par un missionnaire italien, Padre Renato Chiera, qui, témoin d’un monde de violence et de meurtres qui caractérisait la périphérie de Rio de Janeiro, a décidé de mettre de côté les livres de philosophie pour venir concrètement au secours des enfants et des jeunes abandonnés la fatalité de la rue.

Une histoire qui a commencé il y a 30 ans, sortie tout droit de la réalité de Rio de Janeiro et de sa dure réalité, soutenue par l’église catholique, par les communautés locales, par le gouvernement brésilien mais aussi par d’autres organisations philanthropiques et bénévoles du monde entier.

Casa do Menor

1978
juin 16

L’ARRIVÉE AU BRÉSIL

Parti du diocèse de Mondovi situé dans le Piémont, Padre Renato arrive au Brésil dans la Braixada Fluminense, périphérie de Rio de Janeiro, dans le but de venir en aide aux plus pauvres à travers sa nouvelle paroisse. 
1982
novembre 1

LA RENCONTRE AVEC PIRATA

Pirata, un jeune adolescent en fuite et condamné par la justice trouve refuge dans le garage de Padre Renato, à sa grande surprise. Padre Renato décide alors de l’accueillir dignement et de l’aider à se réinsérer dans la société. 
1983
janvier 6

LA MORT DE PIRATA

Pirata est assassiné quelques mois seulement après cette rencontre, juste devant la paroisse de Sao Miguel Arcanjo. Victime des escouades de la mort (équipe de narcotrafiquants en charge de tuer), 36 autres adolescents connaîtront le même sort que Pirata dans..Lire la suite
février 8

“LE PROCHAIN SUR LA LISTE”

Un jeune, alors cité dans la liste des prochaines victimes des escouades de la mort, lance un appel à Padre Renato: “Père, personne nous vient en aide, mais moi je ne veux pas mourir”. Cette phrase pousse alors Padre Renato..Lire la suite
1986
octobre 12

NAISSANCE DE LA CASA DO MENOR

En réponse à l’appel à l’aide de nombreux enfants et jeunes adolescents, la “Casa do Menor Sao Miguel Arcanjo” naît le 12 octobre 1986 en périphérie de Rio de Janeiro. Un nom évocateur (Casa do Menor signifie la Maison des..Lire la suite
1987
décembre 7

LA CASA DO MENOR GRANDIT

Grâce au soutien du diocèse de Nova Iguaçu et des jeunes de la communauté, le projet de Padre Renato grandit toujours un peu plus et commence alors à s’étendre à d’autres villes et localités du Brésil.
1992
janvier 6

LES PREMIERS COURS DE PROFESSIONNALISATION

L’association organise les premiers cours et apprentissages professionnels pour tous les adolescents, qu’ils soient de l’association, des favelas voisines, ou des rues, avec l’aide et le concours des tuteurs de la Casa do Menor, partageant leur propre savoir.
1993
septembre 29

VILA CLAUDIA

Création d’un centre d’accueil pour les enfants des rues, dans le but de proposer une alternative à la rue comme seul moyen de se nourrir, de se loger, et d’apprendre la vie, la citoyenneté ou même un travail. Un centre..Lire la suite
1998
juillet 15

PROJET IRMÃ CELINA

Structure d’accueil en journée pour les plus petits, de quelques mois à 5/6 ans, pour aider les parents occupés par leur activité professionnelle à assurer une éducation, une alimentation et des divertissements sains et équilibrés. Les problèmes de malnutrition et..Lire la suite
1999
avril 7

CASA DO MENOR TINGUA

Structure qui a été créée en complément de la maison d’accueil André, dédiée au traitement de la toxicodépendance, mais également en complément de la maison Jesus Menino, dédiée aux problèmes psycho-moteur des enfants. Des activités pour faciliter la réhabilitation des..Lire la suite
2001
janvier 16

CASA DO MENOR FORTALEZA

Construit en 2001, le « Village de Fanciullo » comprend cinq maisons de famille, un centre de professionnalisation, un centre ludique et sportif, une “pousada” (logement) pour les bénévoles, un centre de soin. Le village fait désormais parti de l’ensemble Espiritual Uirapuru..Lire la suite
2006
janvier 4

ROSA DOS VENTOS

Inaugurée en 2006, cette structure est, entre autre, une crèche de 75 enfants mais également le siège des programmes de formation, où l’on dispense par exemple des cours d’informatique, de l’assemblage de composants d’ordinateur, de mécanique, pour plus de 180..Lire la suite
mai 22

LE LANCEMENT DU PROJET “JOVEM APRENDIZ »

1500 participants lors de la première année. A ce jour, l’association a aidé plus de 50 000 jeunes à s’insérer sur le marché du travail.
2008
juillet 23

CASA DO MENOR SANTANA DE IPANEMA

La Casa do Menor lance un nouveau projet de prévention et d’éducation pour les enfants et adolescents de la région de Sertão in Alagoas, en particulier dans la ville de Santana do Ipanema. Une région extrêmement pauvre, où beaucoup de..Lire la suite
2013
janvier 15

GUARATIBA

Une nouvelle maison de famille, qui accueille les adolescents les plus à risque, les plus exclus et marginalisés, souvent témoins, victimes ou acteurs de la criminalité et du trafic local. Le sport et autres cours de professionnalisation sont les moyens..Lire la suite