Un jeune, alors cité dans la liste des prochaines victimes des escouades de la mort, lance un appel à Padre Renato: “Père, personne nous vient en aide, mais moi je ne veux pas mourir”. Cette phrase pousse alors Padre Renato à reprendre l’Évangile: “chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait” (MT,25,40).