Crackolandia

padre-renato-13

La Casa do Menor assiste toujours plus au drame et tragédie des Crackolandias (zones occupées par des consommateurs de crack) de Manguinhos et de Jacarezinho dans la périphérie de Rio de Janeiro.

Padre Renato, avec l’aide de bénévoles de la Casa do Menor et d’autres institutions, se rendent sur place et portent secours aux toxico-dépendants, désormais amassés dans ce qu’on appelle la « crackolandia volante », qui s’étale due l’avenue du Brésil jusqu’à l’entrée « dell’ilha » du gouverneur.

Quelques images de la crackolandia